On entend par banques de données factuelles, celles contenant des données physicochimiques (p. ex. un point d’ébullition), toxicologiques (p. ex. une valeur limite d’exposition professionnelle) ou environnementales (p. ex. un potentiel de formation d’ozone urbain).

A) Banques de données physicochimiques

B) Banque de données toxicologiques

C) Banques de données environnementales

D) Banque de données d’exposition professionnelle

A) BANQUES DE DONNÉES PHYSICOCHIMIQUES

Plusieurs grands fabricants de solvants industriels traditionnels fournissent sur leur site Web des paramètres physicochimiques sur leurs solvants (liste non exhautive) :

  • BASF
  • Dow
  • Eastman (Naviguer vers le mot Solvents)
  • ExxonMobil
  • Huntsman
  • Shell
  • La maison d’édition Springer permet le téléchargement gratuit de la section intitulée « Part Two – Solvent Data » (430 pages) du livre suivant :
    Whim, B.P.; Johnson, P.G., Eds. (1996) Directory of Solvents. Blackie Academic & Professional, Chapman & Hall, London, UK

B) BANQUES DE DONNÉES TOXICOLOGIQUES

Les banques de données toxicologiques suivantes ne se limitent pas aux solvants :

  • RepTox : Service du répertoire toxicologique de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) .
  • PubChem : Banque de données de la Bibliothèque nationale de médecine des États-Unis.

C) BANQUE DE DONNÉES ENVIRONNEMENTALES

  • PubChem : Banque de données de la Bibliothèque nationale de médecine des États-Unis.

D) BANQUE DE DONNÉES D’EXPOSITION PROFESSIONNELLE